Le Phenix Poëte et les Alouëtes. Traduire les Rerum vulgarium fragmenta de Pétrarque en langue française (XVIe-XXIe s.)

Le Phenix Poëte et les Alouëtes
Traduire les Rerum vulgarium fragmenta de Pétrarque en langue française (XVIe-XXIe siècle) : histoires, traditions et imaginaires

 

Auteur : Riccardo Raimondo

Éditions : Peter Lang (Bruxelles, Berlin, Bern, New York, Oxford, Warszawa, Wien), 2022.

Collection : Destini incrociati / Destins croisés, Volume 17

Monographie, 504 Pages

ISBN (PDF) 9782807613409  |  ISBN (ePUB) 9782807613416  |  ISBN (MOBI) 9782807613423  |  ISBN (Softcover) 9782807613393

Ouvrage soutenu par le Fonds National Suisse et l’Union Européenne (programme-cadre pour la recherche et l’innovation “Horizon 2020”, subvention Marie Skłodowska-Curie n°841844).

PUBLICATION EN LIBRE ACCÈS

 

Résumé

La poésie de Pétrarque et le pétrarquisme qui en est dérivé constituent une matière inestimable et un champ fertile pour comprendre les sources des identités et des cultures européennes. Il est donc crucial d’examiner les études pétrarquiennes au regard de nouvelles notions critiques telles que la transculturalité ou la transnationalité. L’exemple emblématique français constitue un champ d’enquête privilégié pour décrire ce que l’auteur définit comme le « mouvement migrant » du pétrarquisme européen. Grâce à l’application de nouvelles théories et méthodologies transdisciplinaires, cet ouvrage offre au public la possibilité de découvrir la richesse des traductions françaises des Rerum vulgarium fragmenta sur une période très vaste qui court du XVIe au XXIe siècle. Au-delà de l’ambition d’un travail d’érudition, ce livre est surtout le fruit d’une enquête intime sur des formes archétypales qui s’incarnent dans l’histoire des idées et des littératures. L’histoire de la traduction et des traductions n’est pas seulement une histoire des textes, mais aussi un récit des imaginaires qui les ont traversés.

Sur l’auteur

Riccardo Raimondo est docteur de recherche en littérature française et littérature italienne à l’Université Sorbonne Paris Cité et lauréat de la bourse Marie Skłodowska-Curie Global Fellowship en collaboration avec l’Université d’Oslo et l’Université de Montréal. Il a été Assistant Postdoc à l’Université de Zurich ainsi que chercheur invité à l’Université d’Ottawa et à l’Université d’Oxford. Ses recherches portent notamment sur la réception et la traduction de la littérature italienne en Europe, sur l’histoire des idées ainsi que sur les rapports entre littérature et spiritualité. Dans le domaine des études traductologiques, transnationales et traductionnelles, il a conçu, modélisé et développé des théories novatrices comme la « théorie des imaginaires de la traduction ».

Virginie Maltais (virginiemaltais.com), Vain espoir, collage et médium mixte sur carton sable, 9 × 12 pouces, Montréal (Canada), juin 2020.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search